Sauvez vos jardins de la Pyrale du Buis

L’expression « manger comme 4 » prend tout son sens quand on parle de la Pyrale du Buis. Vous la connaissez ?

Toute verte avec sa tête noire, elle est devenue l’ennemie public n°1 notamment dans les jardins wallons. Du haut de ses quatre centimètres, elle est capable à elle seule de dévorer les feuilles des buis en une semaine, ce qui entraine la mort des plantes voisines.

Vous ne vous plaindrez plus jamais du chien qui saccage votre jardin ou encore du ballon de foot qui atterri dans vos plantations. Sûr et certain que vos voisins vous diront la même chose : c’est un combat difficile pour l’éradiquer. Cette chenille venue tout droit d’Asie en 2000, est capable de pondre 1000 œufs en une semaine.

Il faut donc agir bien et vite !

Bien reconnaître la Pyrale du Buis

  • Je suis verte claire
  • Ma tête à des verrues noires
  • J’ai 3 paires de pattes
  • Cachotière, je possède également 10 fausses pattes abdominales
  • Je ne suis pas urticaire pour l’homme
  • Je suis présente dès le mois de mars mais j’aime revenir en juin, juillet et septembre
  • Je passe l’hiver dans mon cocon sur les plantes
  • Je suis à la base un papillon de nuit

Que faire alors si ces chenilles jouent les intrus dans votre jardin ?

Il existe différentes solutions mais attention à bien les appliquer !

La commune de Jette à donné cette recette miracle à tous ses habitants :
– 1 litre de vinaigre blanc
–  1kg de sel de cuisine
– 2 cuillères à soupe de savon vaisselle
Il faut vaporiser cette recette miracle deux fois par semaine pendant 15 jours et puis continuer une fois par semaine. Françoise, une habitante de Waterloo l’a essayé et nous confirme son efficacité : « J’ai mis tres peu de sel étant donné qu’il fond difficilement , les Buis ont un peu éclaircis mais à la première taille on ne le verra plus. En tout cas les Pyrales meurent rapidement « .

Eric quand à lui a fait fondre une gousse d’ail dans un litre d’eau et a vaporisé la potion après 12h de repos.

Il existe d’autres solutions préconisées par les jardiniers : 

Les voiles anti-insectes.
Tel un manteau, vous pouvez poser les voiles anti-insectes de façon préventive sur les buis pendant la période de juin à septembre. Cela permet aux papillons de ne pas pondre les œufs dans les buis.

Une bonne douche !

Solution naturelle et manuelle, prenez un tuyau d’arrosage avec un jet puissant et arrosez vos arbustes infestés. L’eau va détruire les nids et faire tomber les œufs. Prenez alors un râteau pour tout ramasser.

Attention de bien nettoyer les lames du râteau ou de la pelle par la suite car on ne sait jamais qu’un œuf s’y soit caché !

Le meilleur allié du jardinier Bio

On vous présente le Bacillus Thuringiensis, ces petits bâtonnets verts que vous avez déjà surement vus dans le jardin de vos amis. Naturellement présente en faible valeur dans l’environnement, cette bactérie s’avère mortelle pour la plupart des insectes.
–>  Disponibles sous diverses formes

Attention si vous avez des plantations détruites par la chenille, il est important de les déterrer jusqu’à la racine et de les jeter dans un sac fermé pour éviter toute propagation. N’hésitez pas à en parler à vos voisins. Si cependant vous ne voyez que quelques parties superficielles de détruites (feuilles mangées mais racine intacte), pas de soucis, il ne faut pas tout déterrer ! Utilisez cependant l’astuce du sac fermé afin d’épargner celles non touchées.

Pas convaincus ? Vous pouvez toujours utiliser des pesticides mais attention à bien les appliquer : par temps sec et non ensoleillé. En pleine journée, la substance à tendance à sécher et ne fait alors plus le même effet. En ce début de mois d’août-2017, pas d’inquiétude pour le soleil. Par contre, bonne chance pour trouver une période sèche.

Il est déjà trop tard ?

Trucs et astuces pour la saison prochaine : le piège à phéromones !
Ces pièges capturent les papillons mâles, ce qui ouvre la saison de la ponte. Il sera donc temps de protéger non seulement les haies mais également les bordures.

Vous pouvez toujours penser à ces solutions pour l’année prochaine !

Bref, armez-vous de patience et bonne chance !

Photos © Pexels © Pinterest © Google

Partagez - nous sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.